Exposition laine islandaise au Festival Les Boréales à Caen

Depuis plusieurs années je participe au Festival Les Boréales à Caen pour animer des ateliers tricot et cette année puisque c’est l’Islande qui est à l’honneur nous avons eu envie de faire quelque chose de plus autour de la laine.

Une petite exposition se tient au Vieux Saint Sauveur, quartier général du Festival depuis le 16 et jusqu’au vendredi 24 novembre.

     

Je remercie les organisateurs du festival de m’avoir fait confiance pour mettre en place ce petit coin laineux et Istex de m’avoir soutenue dans ce projet.

Le QG est ouvert tous les jours de 14h à 18h en semaine et à partir de 11h le vendredi et le week-end. N’hésitez pas à passer ! De mon côté, j’y retourne jeudi 23 (café tricot à 16h si ça vous tente) et vendredi 24 novembre.

Et si vous ne connaissez pas le Festival Les Boréales, c’est la 26ème édition, il est dédié aux pays de Nord scandinaves ou baltes et la programmation est très variée, rencontres littéraires, cinéma, musique, spectacle, ateliers, expositions… Retrouvez toute l’actualité du festival sur www.lesboreales.com

Rencontre avec Sigrún à la ferme Stórhóll

Lorsqu’on arrive à Stórhóll, la ferme de Sigrún juste à quelques kilomètres de Varmalhid dans le Nord de l’Islande, les vedettes ce sont les chèvres !

les chèvres de Stórhóll

 

Mais il y a plein d’autres animaux à Stórhóll et bien sûr des moutons. Lorsque j’ai rencontré Sigrún la première fois, c’était début juillet, quelques agneaux n’étaient pas sevrés et avaient perdus leur maman, il fallait encore les nourrir 3 fois par jours.

 

Sur place il y a une boutique d’artisanat Rúnalist, Sigrún propose par exemple des accessoires en peau de poisson, elle tricote et feutre la laine aussi, il est rare que je parle des souvenirs à rapporter d’Islande mais si vous êtes dans la région je vous recommande vraiment !

Vous pouvez en profiter pour manger une glace aussi (je recommande celle au gingembre ou à la pistache !).

Revenons à nos histoires de moutons… je suis retournée à Stórhóll au moment du rassemblement des moutons au mois de septembre et je ne suis pas revenue les mains vide. Les moutons sont tondus 2 fois dans l’année, au printemps et à l’automne en octobre. Je n’ai pas assisté à la tonte mais j’ai rapporté une partie de la toison d’un agneau ainsi que différentes couleurs de laine en “échantillon”.

toisons dans les différentes couleurs

La laine des moutons est achetée aux fermiers par la filature Istex mais la laine blanche et mieux valorisée que les autres couleurs… pourtant une des particularités appréciée des moutons islandais c’est la richesse de couleurs. Alors pourquoi ne pas proposer aux passionné(e)s de fibre directement de la toison lavée d’agneau (ou de mouton) ?

Le temps de laisser mûrir ce projet, je partage donc avec vous quelques images et si l’idée vous plait de pouvoir travailler de la fibre islandaise en provenance de la ferme de Stórhóll alors nous essaierons de nous organiser avec Sigrún pour le faire dans les meilleures conditions.

Nous avons pensé proposer la laine d’agneau (vraiment plus douce) et lavée . Ce serait vendu pour la totalité de la toison (ou la moitié). N’hésitez pas à me contacter pour me donner votre avis sur le projet. Je ne file pas moi-même , j’ai simplement rencontré quelques personnes qui me disent apprécier la fibre islandaise et qui aiment l’idée de pouvoir se procurer cette fibre avec une filière courte.

J’emporte à Felletin la toison que j’ai rapportée, n’hésitez pas à passer la voir sur notre stand la semaine prochaine aux journées nationales de laine (du vendredi 27 au dimanche 29 octobre).

 

Des moutons par centaine ! Rams and Yowes de Kate Davis

“Des béliers et des brebis”, moi qui aime tant les moutons, il était indispensable que je tricote un jour tous ces moutons !

Mon échantillon était fait depuis plusieurs années, j’avais failli débuter cette couverture plusieurs fois et c’est Evelyne qui m’a donné le déclic il y a quelques semaines lorsqu’elle s’est offert le kit en laine Shetland Jamieson. Ma version sera islandaise… “Hrútar og kindur teppi”.

plötulopi et einband pour la couverture Raws and Yowes

La couverture est tricotée en rond, pour le jacquard du coup c’est vraiment plus confortable !

Quelques mailles sont ajoutées au centre, c’est là que l’on pourra couper le travail pour ouvrir la couverture, un peu comme lorsque l’on tricote un gilet islandais en rond en faisant un steek. Pour terminer la couverture, une bordure reprend l’ensemble des 9 couleurs pour mettre en valeur les moutons !

Voici l’original de Kate Davis ainsi que le kit en Jamieson.

Rams and Yowes – Kate Davis
Shetland Jamieson – kit Raws and Yowes

La mienne est tricotée avec un fil de plötulopi (laine mèche) et un fil einband tricotés ensemble, pourquoi ce choix ? je voulais une couverture en laine islandaise, plötulopi était parfaite et l’échantillon me plaisait, mais je souhaitais une couverture un peu plus grande alors j’ai décidé de tricoter avec les 2 fils ensemble. Le modèle d’origine mesure 90 x 90 cm et la mienne devrait mesurer environ 120 x 120 cm. Je tricote en 4.5mm (5mm aurait été possible aussi).

Voilà mon avancée, déjà 60 brebis et maintenant je vais commencer les béliers !

Rams and Yowes de Kate Davis en Plötulopi et Einband en cours

Laurence a eu envie de me suivre dans ce projet, mais la laine islandaise ce n’est pas son truc à elle, alors nous avons trouvé une gamme de couleur en Pernilla à tricoter en 4mm qui est un peu différente de la gamme d’origine mais pas trop (un peu plus de gris et un peu moins de beige). ça va être beaucoup plus doux tout en conservant l’esprit du modèle d’origine.

Pernilla de Filcolana. Coloris 956 975 955 973 954 078 957 977 101

Il y a quelques années Agnès avait choisi Léttlopi pour sa couverture Raws and Yowes, c’est une autre alternative.

Agnès lors du festival les Boréales
léttlopi 0052 0867 0058 0053 0056 1420 0085 0086 0051

Dans le tableau ci-dessous vous trouverez la correspondance des couleurs pour les différentes gammes présentées. Je ne suis pas en mesure de publier le métrage nécessaire avec certitude pour ma version islandaise ni pour celle en Pernilla ce sont des estimations.

Jamieson
Shetland Supreme
Jumper Weight
aig 3mm
Istex
Plötulopi &
Einband
aig 4.5mm
Istex
léttlopi
aig 4.5mm
Filcolana
Pernilla
aig 4mm
métrage estimatif
2001 white 0001 & 0851 0051 x 2 101
2006 gaulmogot 1038 & 1038 0086 x 2 977
2008 katmollet 0003 & 0886 0085 x 2 957
2002 mooskit 1030 & 0885 1420 x 2 978
2003 shaela 1027 & 1027 0056 x 2 973
2007 sholmit 0009 & 0853 0053 x 2 954
2004 moorit x 2 1032 & 0867 x 2? 0867 x 3 975 x 2
2009 yuglet x 2 9103 & 9103 0058 x 3 955 x 2
2005 black x 2 1033 & 0852 x 2? 0052 x 3 956 x 2
Plötulopi 0001 1038 0003 1030 1027 0009 9103 1032 1033.
Einband 0851 1038 0886 0885 1027 0853 9103 0867 0852

Les explications sont disponibles auprès de Kate Davis, sur Ravelry (clic).

Et si vous avez envie de vous lancer la laine Plötulopi, Einband et Léttlopi sont chez trIScote ici  ainsi que la Pernilla (clic).

Bêêêêê !

edit 18/11/2017: pour rejoindre le groupe sur Facebook c’est par ici https://www.facebook.com/groups/155285581747607/

Tabourets Animaux

Lorsque je suis allée au salon de Cologne en mars dernier, j’ai complètement craqué pour la collection de tabourets animaux proposés par la néerlandaise Anja Toonen de Haakpret. Je n’étais pas la seule, ces tabourets ont vraiment rencontré un vif succès lors de ce salon ! 
 

Il a fallu un peu de patience avant de pouvoir les présenter chez trIScote, le temps que la traduction en anglais soit disponible ainsi que les tabourets. C’est chose faite, les livres Animal Stool Tome 1 et Tome 2 (en anglais) ainsi que les kits pour réaliser les tabourets sont enfin en ligne !
 

Les formes sont à la fois simple et très expressive, c’est vraiment très réussi !
Anja nous propose un choix varié d’animaux, de l’éléphant, la girafe ou le lion, en passant par l’autruche mais aussi le renne, le mouton ou le cheval, ou encore une sympatique coccinelle…
 
Vous avez sans doute remarqué que j’adore tester ce que je vous propose chez trIScote, alors évidemment, je me suis empressée de faire un petit mouton ! 
Je suis ravie du résultat, il est super craquant et ça va être difficile de le garder pour moi, tout le monde le veut à la maison… du coup je vais sans doute récidiver pour un autre animal très bientôt.

.
Pour celles qui s’inquièteraient du fait qu’il n’y a pas de version française… la technique crochet utilisée n’est pas difficile du tout, des mailles serrées classiques ou seulement dans le brin arrière, des augmentations en crochetant 2 fois dans la même maille et des diminutions en fermant ensemble 2 mailles serrées… c’est à peu près tout, par contre il y a un peu de texte, et même si c’est illustré d’énormément d’images ça peut paraitre plus difficile que ça ne l’est en réalité. N’hésitez pas à m’envoyer un petit mail si vous êtes coincée, j’essaierais de vous aider 😉
J’ai aussi profité de la réalisation de mon mouton pour prendre quelques notes, avec l’accord de la créatrice, je les joints désormais avec chaque livre que j’expédie (plus ici sur le blog). 
.

 
Ces sympatiques tabourets seront des cadeaux d’anniversaire ou de Noël idéals pour les petits ! Une idée déco originale pour une chambre d’enfant, une salle de jeu, ou pourquoi pas à l’école ou dans la salle d’attente chez le docteur…
Les kits pour réaliser les tabourets proposés sont ici (clic) et ils contiennent:
– un tabouret déjà rembourré (28cm diamètre et 42cm de hauteur)
– la laine permettant de réaliser l’animal (laine Alafosslopi et laine Panda pour les animaux poilus)
– 2 yeux sécurité 18mm (offert dans le pack)
– 200g de rembourrage synthétique (offert dans le pack sauf pour le petits animaux)

Détail supplémentaire… les housses peuvent être retirées pour être lavées ou remplacées par un autre animal.

Si nous sommes assez nombreuses et que l’idée vous plait je créerai sans doute un groupe sur facebook pour que nous puissions partager nos avancées et nos questions.

A bientôt !
Christine

Jolis petits papillons…

Récemment j’ai eu besoin de tricoter des projets rapide, alors je me suis lancée dans les jouets au crochet et les vêtements pour bébé.

Je vous présente mon p’tit dernier, Sweet Little Butterfly un modèle de Christallk. 

J’ai pris beaucoup de plaisir à tricoter ce modèle, la construction et les finitions sont dignes d’un modèle pour les grands ce qui n’est pas toujours le cas pour les bébés. J’aime beaucoup le boutonnage juste sur le haut et la tresse sous la “poitrine”. Un modèle qui ne convient pas pour les grands débutants mais avec un minimum d’expérience et en se laissant guider par les explications c’est tout à fait jouable. Le motif “papillons” est très facile.

Le patron est disponible sous Ravelry du 6 mois au 2 ans ici http://www.ravelry.com/patterns/library/sweet-little-butterfly)

Il existe également une version enfant du 4 ans au 12 ans Sweet Butterfly est disponible ici http://www.ravelry.com/patterns/library/sweet-little-butterfly.

Sweet Little Butterfly et Sweet Butterfly se tricotent en 3.5mm, j’ai choisi le fil Merino Pure qui est très doux et dont l’aspect ressemble autant à de la laine qu’à du coton ce qui permet d’utiliser le vêtement en toutes saisons. La laine est disponible ici (clic). Pour les bébés jusqu’à 18 mois 1 écheveau suffit, pour les enfants il faut 2 écheveaux jusqu’au 10 ans.