No Frills Sweater – PetiteKnit en français

Continuons la présentation de quelques modèles en français disponibles chez PetiteKnit, après Cumulus Blouse voici  aujourd’hui No Frills Sweater tricoté avec les fils Arwetta et Tilia de Filcolana .

No Frills Sweater – Credit photo : PetiteKnit

No Frills Sweater est un pull simple avec des emmanchures raglan et une encolure plus dégagée sur le devant que dans le dos. Sa coupe est un peu large mais la bordure en côtes au poignet et à la taille lui donne une allure féminine. Le design épuré de ce modèle permet de sélectionner des couleurs un peu moins classiques. Le pull No Frills Sweater se tricote de haut en bas, de cette façon vous pouvez facilement essayer votre vêtement pendant le tricotage pour ajuster parfaitement la longueur des manches et la hauteur de buste.

Caractéristiques techniques:

Tailles : XS (S) M (L) XL
Tour de poitrine: 100 (104) 108 (114) 120 cm
Hauteur mesurée au milieu du dos: 47 (50) 53 (56) 62 cm
Echantillon : 21 m x 28 rgs en jersey et aiguilles 4 mm = 10 x 10 cm
Aiguilles suggérées : Aiguilles circulaires 40cm et 100 cm 3mm et 4 mm, aiguilles doubles pointes 3mm et 4 mm.
Laine :  5 (5) 6 (7) 7 pelotes Arwetta ou Anina tricoté ensemble avec 5 (5) 6 (7) 7 pelotes Tilia de Filcolana

Les explications sont disponibles en français directement auprès de PetiteKnit sur son site (clic) ou sur Ravelry (clic)

Tilia et Arwetta sont disponibles chez trIScote dans une grande variété de couleurs, j’ai tricoté la version rose poudrée pour Audrey et mon prochain sera sans doute vert !

Il faut 5 pelotes Tilia et 5 pelotes Arwetta en taille XS et S,  6 pelotes en taille M et 7 pelotes en taille L et XL. Reste à choisir la couleur du vôtre… voici quelques exemples d’association de couleur pour vous aider.

 

 

 

C’est nouveau, c’est chez Filcolana et ça me plait !

Filcolana vient de sortir quelques nouveaux modèles (gratuits) plutôt sympa, aujourd’hui j’ai eu envie d’en partager quelques uns avec vous.

Ils sont disponibles en Danois évidemment ainsi qu’en Anglais… je vais essayer d’en traduire quelques uns mais j’ai un peu de mal à suivre en ce moment et comme vous êtes de plus en plus nombreux à tricoter en anglais ça vaut la peine de vous montrer quand même !

En cliquant sur les photos, vous serez redirigé vers le site Filcolana, là où les explications sont disponibles gratuitement.

Pour la laine, c’est chez trIScote ICI

Enghave, un petit bonnet tout doux en alpaga Indiecita (en français celui-là)

 

Slettestrand, inspiré par la plage de Slettestrand. Il est en alpaga indiecita, super confortable, j’adore le contraste entre les vagues sur le corps et les manches expresso 

 

Taormina, un vrai best of qui n’est pas nouveau mais que je me devais de partager. C’est LE petit pull tout simple en alpaga pour porter partout… Le plus difficile est de choisir la couleur, celle-ci est pas mal d’ailleurs.
Il parait même que ma maman va le faire pour elle.

 

Daria, un grand châle moelleux en alpaga indiecita avec 3 couleurs et un motif est facile à mémoriser. Si vous êtes assez nombreuses on pourrait refaire un KAL comme pour Hermit ?

Maricia… celui là me plait vraiment ! Une association Tilia mohair & Soie et NZL laine d’agneau fine, pour le confort et pour tricoter assez vite !. Une petite torsade dans le dos (il faut cliquer sur la photo pour aller voir). En plus il est proposé de la plus petite taille jusqu’aux grandes tailles, et ça ce n’est pas tout le temps. Il me le faut ! 

 

Christian, un modèle pour homme (c’est pas si souvent !) en arwetta.

 

Falochron, un châle en demi-lune bien en arwetta bien enveloppant (2,03 m d’envergure). Il est simple mais on ne s’ennuie pas pendant le tricot avec les différentes structures. Evidemment on peut choisir autre chose que le gris  !

 

Esben n’est absolument pas nouveau mais je ne l’avais pas vu avant 😉 En Peruvian Highland Wool c’est un bonheur à tricoter et à porter pour les enfants… par contre il me semble que j’éviterais le blanc, pas vous ? 

 

Hyben, un gilet facile à vivre en Arwetta. Il n’est pas nouveau non plus, mais chaque fois que je le vois à Cologne je me dis que c’est un basique que j’aimerais avoir, alors je partage.

 

 

Alors vous commencez par quoi ? hi hi ! 

Pour moi vous avez compris, il y a des chances que ce soit Maricia…

Bonne journée,

Christine

 

Combien de chaussettes pour réaliser une paire de chaussettes ?

En principe DEUX… la réponse parait facile c’est vrai !

Sauf… sauf que j’ai eu envie de vous montrer à la fois une version soquette et une version chaussette du modèle Quatre de Carreau.

Voilà le résultat, 4 motifs pour la chaussette et 3 motifs 1/2 sur la soquette dans ma pointure.

Du coup, il me faudra tricoter une 3ème chaussette. TROIS chaussettes pour finalement en avoir une PAIRE, eh eh 🙂

ça tombe bien, le KAL Chaussettes Champagne et Quatre de Carreau démarre le 1er juin et il dure 3 mois, c’est plus qu’il ne faut pour que je tricote ma 3ème chaussette en même temps que les participants du KAL.

Les modèles retenus sont disponibles sur le site ici pour les Champagne et là pour les Quatre de Carreau

Pour rejoindre le groupe dédié à ces modèles sur fabebook c’est par ici

En général je tricote des grosses chaussettes de randonnée, je les adore… elles ont fait tellement de kilomètres avec moi que certaines sont complètement moulées à la forme de mon pied, on ne voit même plus les mailles sur l’envers 😉

Mais tricoter des chaussettes fines (je veux dire jusqu’au bout, sans abandonner au bout de 5 cm), c’était une première pour moi !

J’ai choisi la taille M intermédiaire après avoir mesure le tour de mon pied, une chaussette fine doit être un peu ajustée j’ai bien fait de ne pas la faire plus grande.

J’ai suivi le tuto du montage en 8 sur le blog de Chloé pour le démarrage par la pointe.

 

J’ai tricoté avec mes aiguilles doubles pointes colibri parce que je ne suis pas une adepte du magic loop… mais ça c’est vraiment un choix personnel. Chloé au contraire tricote toujours ses chaussettes en magic loop. Je suis incapable de dire ce qui est le plus facile, c’est très personnel.

Pour le talon, j’ai choisi le talon “en bande” plus solide mais le talon après-coup est également proposé dans le tuto (peut être plus facile pour une première paire de chaussettes). C’est la partie la plus techique mais voici le secret pour réussir votre premier talon en bande: suivre ce qui est écrit et ne pas trop chercher à comprendre pourquoi il y a des rangs raccourcis, pourquoi tourner le travail, pourquoi glisser des mailles ou pourquoi faire des diminutions… en suivant ce qui est écrit, c’est presque magique, votre chaussette va “tourner”.

  

Il y a 2 types de kit pour le modèle Quatre de Carreau.

Avec les kits Kunstgarn et Arwetta unie, on commence les chaussettes avec la laine dégradée. Il est préférable de faire le talon “après-coup” pour ne pas interrompre le dégradé. Il y a assez de laine pour toutes les tailles et quelque soit la hauteur choisie pour la chaussette (on peut même faire 5 carreaux si on le souhaite).

Avec les kits Arwetta handpainted et Arwetta unie, on commence avec la laine unie. On peut choisir entre le talon “après-coup” et le talon “en bandes”.
Il y a assez de laine en taille S pour réaliser des chaussettes avec 4 carreaux. Pour la taille M, selon votre pointure et selon la tension de votre tricot vous pourrez réaliser 3 carreaux 1/2 ou 4 carreaux (notez qu’il faut 2.5g à 3g de laine pour les côtes). En taille L il est préférable de prévoir une 2ème pelote d’Arwetta unie, surtout pour des chaussettes un peu hautes.

Si vous voulez tricoter un modèle qui se commence par la cheville vous préfèrez peut être le modèle Champagne avec sa jolie dentelle. Les kits Champagne sont en MerinoSock 75 / 25. C’est important le nylon pour la solidité des chaussettes. 

Je me tâte encore pour la couleur des miennes, Lavande ou Berlingo ? Pour Chloé se sera Violine.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de nos avancées !

A bientôt 😉

 

 

Bonnet jacquard motif norvégien, le tuto

Je vous présente mon p’tit bonnet coloré qui partira prochainement en vacances avec moi. Il n’est pas trop chaud, juste ce qu’il faut car il est tricoté en laine à chaussettes et avec de fines aiguilles.

Fournitures :

couleur A : Arwetta classic de Filcolana uni (1 pelote)
couleur B : Kunstgarn de la couleur de son choix (1 pelote) ou Arwetta classic couleur contrastante (1 pelote)
Aiguilles doubles pointes ou circulaire 2,5mm et 3mm

Points utilisés :

Jersey endroit (tricot en rond, toujours à l’endroit)
Côtes bicolores : 2 m end torse couleur A, 2 m env couleur B

Réalisation (tailles M / L) :

Monter 168 m / 184 m avec la couleur B et les aiguilles 2,5mm.
Tricoter 12 rangs en côtes bicolores.

Changer pour les aiguilles 3 mm en suivant le motif et en répartissant 8 diminutions sur le rang 1 (on obtient 160 m / 176 m).

Tricoter le jacquard à fil flottant c’est à dire sans croiser les fils

Faire 3 ou 4 répétitions du motif selon la hauteur souhaitée et en décalant le début du rang de 8 mailles à chaque changement de motif pour que les fleurs se placent en quinconce (on voit sur la photo en haut que les fleurs ne sont pas alignées les unes au dessus des autres).

Ensuite former le haut du bonnet en continuant à tricoter le motif en jacquard et en plaçant les diminutions de façon à conserver au mieux la forme des fleurs : les diminutions doivent se faire entre chaque fleur, 1 rang sur 2 puis tous les rangs.
Le diagramme représente la façon dont j’ai placé les diminutions sur mon bonnet mais n’hésitez pas à l’adapter selon vos habitudes pour diminuer plus ou moins vite, du moment que la fleur reste visible.
Continuer en tricotant les mailles 2 par 2, quand il ne reste plus que 4 m, couper le fil et le passer dans les mailles restantes.

Le bonnet sur la photo a été réalisé dans la taille M avec Arwetta classic blanc cassé, et Kunstgarn 07 berries. Selon le choix de couleur, il est également possible d’inverser les couleurs en faisant le motif uni sur fond de couleur dégradée. Pour les aiguilles j’ai utilisé des Addi 40cm, le métal convient bien pour ce type de laine.

Lavez votre bonnet pour que les mailles du jacquard se place correctement.
Portez le avec fierté !

Et si vous avez envie de m’envoyer une petite photo je la partagerai ici avec plaisir (contact christine@triscote.fr).

Bon tricot !

Christine.

 

Plutôt tricot, plutôt crochet ou les 2 ?

Vous êtes plutôt tricot, plutôt crochet ou les 2 ?

Pour moi clairement, de plus en plus c’est LES DEUX 🙂

J’ai toujours plusieurs projets en cours auxquels j’ajoute encore projets plus rapide à réaliser… en ce moment je m’amuse beaucoup avec les couleurs de la gamme Arwetta classic de Filcolana.

Je viens de commencer le fabuleux plaid persian Dreams de Jenise Reid, un projet au long cours, je ferai un hexagone de temps en temps et je ne me suis pas fixé de date pour le finir. Le 1er est terminé, et au final ça devrait donner quelque chose comme ça :

Entre temps je viens de finir le coussin nomade du livre Crochet Bohème de Cécile Balladino, il est chouette non ? la partie crochet est facile et chaque rang est différent ou presque, j’ai adoré. Pour la couture, c’est bien plus simple qu’on ne pourrait le croire. Un seul petit conseil, si vous pouvez, choisissez d’abord le tissu et ensuite les couleurs de la laine. J’ai fait le contraire et j’ai mis un peu de temps à trouver le tissu qui me convenait.

Le 3ème projet sur la photo n’est pas le mien, en bas à droit, le col de Valérie une addict au jacquard. Elle a choisi le col koigu (clic clic) et cette idée de col tubulaire me démange, je vais peut être me laisser tenter par le left-over cowl :  

 

Il fait tout gris chez moi, j’avais envie de partager de idées hautes en couleur avec vous ce matin. C’est fait 😉 
La gamme Arwetta est à retrouver ici pour en voir un peu plus (clic clic)

Je vous souhaite un bon week-end.
Christine