Rencontre avec Sigrún à la ferme Stórhóll

Lorsqu’on arrive à Stórhóll, la ferme de Sigrún juste à quelques kilomètres de Varmalhid dans le Nord de l’Islande, les vedettes ce sont les chèvres !

les chèvres de Stórhóll

 

Mais il y a plein d’autres animaux à Stórhóll et bien sûr des moutons. Lorsque j’ai rencontré Sigrún la première fois, c’était début juillet, quelques agneaux n’étaient pas sevrés et avaient perdus leur maman, il fallait encore les nourrir 3 fois par jours.

 

Sur place il y a une boutique d’artisanat Rúnalist, Sigrún propose par exemple des accessoires en peau de poisson, elle tricote et feutre la laine aussi, il est rare que je parle des souvenirs à rapporter d’Islande mais si vous êtes dans la région je vous recommande vraiment !

Vous pouvez en profiter pour manger une glace aussi (je recommande celle au gingembre ou à la pistache !).

Revenons à nos histoires de moutons… je suis retournée à Stórhóll au moment du rassemblement des moutons au mois de septembre et je ne suis pas revenue les mains vide. Les moutons sont tondus 2 fois dans l’année, au printemps et à l’automne en octobre. Je n’ai pas assisté à la tonte mais j’ai rapporté une partie de la toison d’un agneau ainsi que différentes couleurs de laine en “échantillon”.

toisons dans les différentes couleurs

La laine des moutons est achetée aux fermiers par la filature Istex mais la laine blanche et mieux valorisée que les autres couleurs… pourtant une des particularités appréciée des moutons islandais c’est la richesse de couleurs. Alors pourquoi ne pas proposer aux passionné(e)s de fibre directement de la toison lavée d’agneau (ou de mouton) ?

Le temps de laisser mûrir ce projet, je partage donc avec vous quelques images et si l’idée vous plait de pouvoir travailler de la fibre islandaise en provenance de la ferme de Stórhóll alors nous essaierons de nous organiser avec Sigrún pour le faire dans les meilleures conditions.

N’hésitez pas à me contacter pour me donner votre avis sur le projet. Je ne file pas moi-même , j’ai simplement rencontré quelques personnes qui me disent apprécier la fibre islandaise et qui aiment l’idée de pouvoir se procurer cette fibre avec une filière courte.

Edit 11 janvier 2018 : les toisons sont disponibles en ligne ici http://www.triscote.fr/prestashop/274-toison-mouton-islandais


J’emporte à Felletin la toison que j’ai rapportée, n’hésitez pas à passer la voir sur notre stand la semaine prochaine aux journées nationales de laine (du vendredi 27 au dimanche 29 octobre).

 

Des moutons par centaine ! Rams and Yowes de Kate Davis

“Des béliers et des brebis”, moi qui aime tant les moutons, il était indispensable que je tricote un jour tous ces moutons !

Mon échantillon était fait depuis plusieurs années, j’avais failli débuter cette couverture plusieurs fois et c’est Evelyne qui m’a donné le déclic il y a quelques semaines lorsqu’elle s’est offert le kit en laine Shetland Jamieson. Ma version sera islandaise… “Hrútar og ær”.

plötulopi et einband pour la couverture Raws and Yowes

La couverture est tricotée en rond, pour le jacquard du coup c’est vraiment plus confortable !

Quelques mailles sont ajoutées au centre, c’est là que l’on pourra couper le travail pour ouvrir la couverture, un peu comme lorsque l’on tricote un gilet islandais en rond en faisant un steek. Pour terminer la couverture, une bordure reprend l’ensemble des 9 couleurs pour mettre en valeur les moutons !

Voici l’original de Kate Davis ainsi que le kit en Jamieson.

Rams and Yowes – Kate Davis
Shetland Jamieson – kit Raws and Yowes

La mienne est tricotée avec un fil de plötulopi (laine mèche) et un fil einband tricotés ensemble, pourquoi ce choix ? je voulais une couverture en laine islandaise, plötulopi était parfaite et l’échantillon me plaisait, mais je souhaitais une couverture un peu plus grande alors j’ai décidé de tricoter avec les 2 fils ensemble. Le modèle d’origine mesure 90 x 90 cm et la mienne devrait mesurer environ 120 x 120 cm. Je tricote en 4.5mm (5mm aurait été possible aussi).

Voilà mon avancée, déjà 60 brebis et maintenant je vais commencer les béliers !

Rams and Yowes de Kate Davis en Plötulopi et Einband en cours

Laurence a eu envie de me suivre dans ce projet, mais la laine islandaise ce n’est pas son truc à elle, alors nous avons trouvé une gamme de couleur en Pernilla à tricoter en 4mm qui est un peu différente de la gamme d’origine mais pas trop (un peu plus de gris et un peu moins de beige). ça va être beaucoup plus doux tout en conservant l’esprit du modèle d’origine.

Pernilla de Filcolana. Coloris 956 975 955 973 954 078 957 977 101

Il y a quelques années Agnès avait choisi Léttlopi pour sa couverture Raws and Yowes, c’est une autre alternative.

Agnès lors du festival les Boréales
léttlopi 0052 0867 0058 0053 0056 1420 0085 0086 0051

Dans le tableau ci-dessous vous trouverez la correspondance des couleurs pour les différentes gammes présentées. Je ne suis pas en mesure de publier le métrage nécessaire en Pernilla ce sont des estimations. En léttlopi et en plötulopi+einband les quantités sont indiquées pour faire la bordure entièrement, si vous tricotez en 4.5m il est possible de la réduire un peu et consommer un peu moins de laine.

Jamieson
Shetland Supreme
Jumper Weight
aig 3mm
Istex
Plötulopi &
Einband
aig 4.5mm
Istex
léttlopi
aig 4.5mm
Filcolana
Pernilla
aig 4mm
métrage estimatif
2001 white 0001 & 0851 0051 x 2 101
2006 gaulmogot 1038 & 1038 0086 x 2 977
2008 katmollet 0003 & 0886 0085 x 2 957
2002 mooskit 1030 & 0885 1420 x 2 978
2003 shaela 1027 & 1027 0056 x 2 973
2007 sholmit 0009 & 0853 0053 x 2 954
2004 moorit x 2 1032 x 2 & 0867 x 2 0867 x 3 (ou 4) 975 x 2
2009 yuglet x 2 9103 x 2 & 9103 x 2 0058 x 3 955 x 2
2005 black x 2 1033 x 2 & 0852 x 2 0052 x 3 (ou 4) 956 x 2
Plötulopi 0001 1038 0003 1030 1027 0009 9103 1032 1033.
Einband 0851 1038 0886 0885 1027 0853 9103 0867 0852

Les explications sont disponibles auprès de Kate Davis, sur Ravelry (clic).

Et si vous avez envie de vous lancer la laine Plötulopi, Einband et Léttlopi sont chez trIScote ici  ainsi que la Pernilla (clic).

Bêêêêê !

edit 18/11/2017: pour rejoindre le groupe sur Facebook c’est par ici https://www.facebook.com/groups/155285581747607/

edit 05/01/2019: mise à jour des quantités et photos de ma version en plötulopi + einband fini
L’article consacré au steek sur le plaid est ici (clic)

Sumardagurinn

Aujourd’hui en Islande c’est la fête de Sumardagurinn, le premier jour de l’été… et oui, il y a quelques siècle l’année était découpée en 2 parties l’été et l’hiver, cela correspond assez bien au climat de ce pays.

Cette période de l’année est aussi le moment où les macareux reviennent sur les côtes islandaises alors pour Sumardagurinn je partage avec vous ce joli macareux crée par Sonja Van Der Wijk , en laine islandaise évidemment !Les explications sont en anglais sur Ravelry si vous avez envie de vous lancer (clic ici)
Je suis tombée amoureuse de toute la collection d’ailleurs ! (regardez là ! )

Je profite de ce message pour nous montrer de plus prêt les nouvelles couleurs de la gamme Léttlopi fraichement arrivées cette semaine 

 

Il me semble que 1707 Galaxy ainsi que l’abricot 1704 et le mimosa 1703 seront parfait pour Plubby le macareux d’ailleurs 😉

 

Bonne fête de l’été à vous !

Christine 

Réttir 2016 – Hlíðarrétt

En septembre dernier je suis partie dans les montagnes en Islande chercher les moutons à cheval pour le réttir (c’est à dire le rassemblement et le tri des moutons à l’automne)… au retour j’ai confié mes photos et mes vidéos à ma fille, ainsi que des musiques islandaises sélectionnées pour l’occasion. 

Le vendredi et le samedi nous avons rassemblé les moutons, les images ne donnent qu’un petit aperçu de la réalité, c’est beaucoup d’attente, je ne soupçonnais pas cela. Je n’étais pas non plus assez expérimentée pour filmer davantage à cheval. 

Le dimanche nous avons trié les moutons puis nous les avons “escortés” jusqu’à la ferme où ils passeront l’hiver. Les chevaux, les chiens et les hommes sont fatigués, les moutons aussi… nous avançons très lentement. 

Des paysages grandioses, des rencontres, des heures à cheval et à pied, des émotions que je ne suis pas prête d’oublier ! 

J’ai pas mal hésité avant de me décider à partager cette video et puis finalement la voici.

 

Merci à Magnus et Katja chez Hesta Sport et à mon mari d’avoir rendu ce séjour possible, et surtout à Hjalti et Lóa pour les moments fabuleux passés parmi les chevaux et les moutons ainsi qu’à Béatrice avec qui j’ai partagé 4 journées très particulières. 

Merci à Julie qui a réalisé le montage, elle a bien du mérite, les photos et les video n’étaient pas d’excellente qualité.

 

Une semaine en Islande… hiver 2016

La semaine dernière j’étais en Islande…
6 jours de dépaysement avec une météo très favorable pour reprendre des forces. 
Froid sec et même du soleil certains jours 🙂

Faire des petites balades équipés de nos “chaînes” ou “pneus cloutés” …

Repérer un hot pot pour un prochain séjour (“warm” et pas “hot” en ce moment).  

Retrouver le parc à trier les moutons vu en septembre sous la neige. 

Profiter du temps calme à Varmahlið pour faire une balade à cheval dans la magnifique vallée où a été tourné le fils Hrútar (Béliers).

Puis se détendre dans le hot pot devant notre chalet. C’est officiel, c’est l’hiver que j’apprécie le plus les bains chauds. 38 degrés dans l’eau avec la neige autour et sans oublier la bière légère (2 degrés vraiment légère).

Rouler dans un paysage tout blanc en ayant l’impression de voler sur la neige… Avec une voiture équipée de pneus hiver cloutés c’est vraiment pas un problème.

Au bout du trajet Hofsós, un petit village que j’aime beaucoup en été et que j’avais envie de voir en hiver. 

D’ailleurs c’est rigolo le bonnet que j’avais sur la tête ce jour là est le modèle “Hofsós”, Stephen West avait été inspiré par l’Islande quand il avait fait la collection incluant Esjan, Tungata, Hofsós, Kex… C’est grâce à ces modèles que j’avais fait sa connaissance à l’époque.

 

Le voyage s’est terminé sous la pluie à Rekjavik mais avant ça, nous avons eu 2 nuits claires et le ciel nous a offert un joli spectacle !

 Me voilà rentrée et prête à repartir pour un “tour de France” tricot,

Je vais profiter des trajets en train pour finir quelques encours 😉 

Hildur de Lars Rain bientôt disponible en français et Bláa Lónið de Christelle Nihoul. Je dois aussi refaire des chaussettes de randonnée en Alafosslopi, les nôtres commencent à fatiguer.