Plaid Rams and Yowes, la bordure et les finitions…

La dernière fois que je vous ai parlé de mon plaid, je venais de faire le steek Rams and Yowes, l’heure du steek ! , c’était en avril 2018 et je pensais faire la bordure dans la foulée.

Pour mémoire il s’agit du modèle de Kate Davis disponible sur Ravelry et j’ai tricoté en associant plötulopi et einband, la présentation du projet était ici Présentation rams and yowes.

J’écris mon 3ème article seulement maintenant parce ça a été un peu plus long que prévu, la méthode proposée ne me convenait pas, j’avais laissé de côté en attendant de trouver la motivation pour revenir en arrière et m’y remettre. 192 mailles sur chaque côté à relever tout autour c’est un peu contrariant quand on décide de démonter mais ça valait vraiment la peine !

J’ai gardé l’idée de la double bordure, qui permet de cacher le steek et qui donne de la tenue au plaid. Le point mousse est un très bon choix et en changeant de couleur sur les rangs envers cela permet d’obtenir un fondu des couleurs qui me plait beaucoup (oui c’est un peu fastidieux quand on tricote en rond 1 rang à l’envers – 1 rang à l’endroit mais c’est joli !).
Pour les augmentations dans les angles j’ai fait comme indiqué dans le patron également.

Bon alors j’ai changé quoi ?

Avant de relever les mailles, j’ai fait un rang au crochet en mailles coulées avec de la léttlopi tout autour du plaid.

Crocheter un tour en mailles coulées

L’idée est de pouvoir cacher les mailles de steek entre les 2 demi-bordure comme ceci :

L’objectif est de cacher les mailles de steek entre les deux demi-bordures

C’est la même technique que celle proposé par Tinna pour ses plaid au crochet Havana ou Indiana. Grâce au rang en mailles coulées on peut facilement relever des mailles sur L’ARRIERE du travail pour le dos de la bordure et sur LE DEVANT du travail pour l’avant de la bordure.

Relever les mailles sur l’arrière du travail

Il y a beaucoup de mailles (192 sur chaque côté), chacun sa méthode pour travailler sur autant de mailles… j’ai réparti mes mailles sur 3 aiguilles pour ne pas changer d’aiguille dans les angles et j’ai tricoté chacune avec elle même, un peu comme quand on fait du tricot circulaire avec 2 aiguilles circulaire.

Dans les angles pour les augmentations, j’ai fait des jetés torses, c’est facile et invisible :

Arrivée à la fin de la demi bordure DOS, j’ai laissé en attente et relevé des mailles pour tricoter la demi bordure DEVANT de la même façon.

Laisser en attente le dos de la bordure et relever les mailles sur le devant pour la 2ème partie

J’ai fait quelques rayures en moins que dans le modèle d’origine.
Mes couleurs sont les suivantes:
0851+0001 : 1 rg env , 1 rg end
1038+1038 : 1 rg env , 1 rg end, 1 rg env, 1 rg end
0886+0003 : 1 rg env, 1 rg end
1026 + 1026 : 1 rg env, 1 rg end, 1 rg env, 1 rg end
0885 + 1030 : 1 rg env, 1 rg end
0853 + 0009 : 1 rg env, 1 rg end
0867 + 1032 : 1 rg env, 1 rg end, 1 rg env, 1 rg end
9103 + 9103 : 1 rg env, 1 rg end, 1 rg env, 1 rg end
0852 + 1033 : 1 rg env, 1 rg end, 1 rg env

Pour terminer le plaid, Kate Davis propose de relever des mailles tout autour pour faire un i-cord 😱 . Mais avec tellement de mailles, j’ai voulu éviter de fermer le travail pour relever à nouveau des mailles après !!! j’ai donc fait le i-cord en même temps que l’assemblage des deux demi-bordures et la rabattage des mailles . Voici quelques images pour expliquer :

Tout d’abord si avez oublié ou ne connaissez pas, un i-cord c’est ça :

Ici i-cord en tricotant ensemble une maille sur la demi-bordure AVANT et une maille sur la demi-bordure ARRIERE pour fermer le travail

Et enfin, voilà comment j’ai fait, comme je n’aime pas remettre les mailles sur l’aiguille gauche j’utilise une aiguille double-pointes et je fait glisser. Il faut compter une journée de tricot pour cet i-cord mais que c’est beau !

et VOILÀ !!!!

Tricoté en 4.5mm, mon plaid mesure 125 cm x 125 cm, superbe déco mais c’est également une taille correcte pour l’utiliser !

Mon plaid Rams and Yowes, l’heure du steek…

Je vous avais présenté le plaid Rams and Yowes de Kate Davis avec les brebis et la béliers dans un post précédent, n’hésitez pas à relire ici (clic)

Le jacquard et ses 9 couleurs a été un vrai plaisir à tricoter. J’avais choisi Plötulopi et Einband tricotés ensemble en 4.5mm. Je l’ai beaucoup transporté et j’ai tricoté essentiellement lors de mes déplacements en province lorsque j’allais en stage tricot… c’est pour ça que ça n’a pas avancé très vite !

Le plaid se tricote en rond, c’est tellement plus facile pour le jacquard et aujourd’hui je vous montre comment on l’ouvre pour en faire un plaid.

Je vais essayer de ne pas être trop bavarde et laisser parler les images.

J’ai suivi les préconisations de Kate Davis, je sécurise au crochet en mailles serrées. On peut aussi sécuriser à la machine à coudre si on préfère (mais c’est inutile de faire les 2 !). J’ai opté pour Arwetta (une laine à chaussettes) et un crochet 3mm.

Point important: veiller à bien crocheter dans la première maille au départ et la dernière à la fin, ce sont les plus fragile .

Voilà à quoi ressemble mon futur plaid avant de l’ouvrir… sur l’endroit
et à l’envers (jacquard à fils flottants)

Maintenant on coupe !!!!! 
C’est effrayant mais en réalité c’est un jeu d’enfant, le plus important dans le travail c’est de suivre les explications concernant les “mailles de steek” au début du rang et de sécuriser avant de couper.  Et avec de la laine (pure laine non traitée superwash) vous ne risquez absolument rien. Je vous laisse regarder les images 😉

Et quand on arrive au bout on fait bien attention à ne pas couper le fil qui a servi à sécuriser (bordeaux sur la photo)

Voilà, je peux enfin prendre des mesures… il reste une large bordure à faire, mon plaid devrait mesurer 120×120 cm ce qui me convient parfaitement.

J’aime incroyablement ce projet, je le tricote quand j’ai envie, sans contrainte de délai… on me soupçonne de faire durer le plaisir et je vais sans doute prendre mon temps aussi pour faire la bordure !
En attendant on peut commencer à contempler et même écouter, ils sont tellement “vrais” qu’il est possible de les entendre 🙂

 

Des moutons par centaine ! Rams and Yowes de Kate Davis

“Des béliers et des brebis”, moi qui aime tant les moutons, il était indispensable que je tricote un jour tous ces moutons !

Mon échantillon était fait depuis plusieurs années, j’avais failli débuter cette couverture plusieurs fois et c’est Evelyne qui m’a donné le déclic il y a quelques semaines lorsqu’elle s’est offert le kit en laine Shetland Jamieson. Ma version sera islandaise… “Hrútar og ær”.

plötulopi et einband pour la couverture Raws and Yowes

La couverture est tricotée en rond, pour le jacquard du coup c’est vraiment plus confortable !

Quelques mailles sont ajoutées au centre, c’est là que l’on pourra couper le travail pour ouvrir la couverture, un peu comme lorsque l’on tricote un gilet islandais en rond en faisant un steek. Pour terminer la couverture, une bordure reprend l’ensemble des 9 couleurs pour mettre en valeur les moutons !

Voici l’original de Kate Davis ainsi que le kit en Jamieson.

Rams and Yowes – Kate Davis
Shetland Jamieson – kit Raws and Yowes

La mienne est tricotée avec un fil de plötulopi (laine mèche) et un fil einband tricotés ensemble, pourquoi ce choix ? je voulais une couverture en laine islandaise, plötulopi était parfaite et l’échantillon me plaisait, mais je souhaitais une couverture un peu plus grande alors j’ai décidé de tricoter avec les 2 fils ensemble. Le modèle d’origine mesure 90 x 90 cm et la mienne devrait mesurer environ 120 x 120 cm. Je tricote en 4.5mm (5mm aurait été possible aussi).

Voilà mon avancée, déjà 60 brebis et maintenant je vais commencer les béliers !

Rams and Yowes de Kate Davis en Plötulopi et Einband en cours

Laurence a eu envie de me suivre dans ce projet, mais la laine islandaise ce n’est pas son truc à elle, alors nous avons trouvé une gamme de couleur en Pernilla à tricoter en 4mm qui est un peu différente de la gamme d’origine mais pas trop (un peu plus de gris et un peu moins de beige). ça va être beaucoup plus doux tout en conservant l’esprit du modèle d’origine.

Pernilla de Filcolana. Coloris 956 975 955 973 954 078 957 977 101

Il y a quelques années Agnès avait choisi Léttlopi pour sa couverture Raws and Yowes, c’est une autre alternative.

Agnès lors du festival les Boréales
léttlopi 0052 0867 0058 0053 0056 1420 0085 0086 0051

Dans le tableau ci-dessous vous trouverez la correspondance des couleurs pour les différentes gammes présentées. Je ne suis pas en mesure de publier le métrage nécessaire en Pernilla ce sont des estimations. En léttlopi et en plötulopi+einband les quantités sont indiquées pour faire la bordure entièrement, si vous tricotez en 4.5m il est possible de la réduire un peu et consommer un peu moins de laine.

Jamieson
Shetland Supreme
Jumper Weight
aig 3mm
Istex
Plötulopi &
Einband
aig 4.5mm
Istex
léttlopi
aig 4.5mm
Filcolana
Pernilla
aig 4mm
métrage estimatif
2001 white 0001 & 0851 0051 x 2 101
2006 gaulmogot 1038 & 1038 0086 x 2 977
2008 katmollet 0003 & 0886 0085 x 2 957
2002 mooskit 1030 & 0885 1420 x 2 978
2003 shaela 1027 & 1027 0056 x 2 973
2007 sholmit 0009 & 0853 0053 x 2 954
2004 moorit x 2 1032 x 2 & 0867 x 2 0867 x 3 (ou 4) 975 x 2
2009 yuglet x 2 9103 x 2 & 9103 x 2 0058 x 3 955 x 2
2005 black x 2 1033 x 2 & 0852 x 2 0052 x 3 (ou 4) 956 x 2
Plötulopi 0001 1038 0003 1030 1027 0009 9103 1032 1033.
Einband 0851 1038 0886 0885 1027 0853 9103 0867 0852

Les explications sont disponibles auprès de Kate Davis, sur Ravelry (clic).

Et si vous avez envie de vous lancer la laine Plötulopi, Einband et Léttlopi sont chez trIScote ici  ainsi que la Pernilla (clic).

Bêêêêê !

edit 18/11/2017: pour rejoindre le groupe sur Facebook c’est par ici https://www.facebook.com/groups/155285581747607/

edit 05/01/2019: mise à jour des quantités et photos de ma version en plötulopi + einband fini
L’article consacré au steek sur le plaid est ici (clic)